Menu

aCORdo

Horaires

Jeudi 12 juillet
19:00 - 19:30: Caveau 12bis
Samedi 14 juillet
21:15 - 21:45: Caveau 12bis

Alice Ripoll (Brésil)

Performance

Notre organisation sociale réduit souvent au strict minimum le contact entre groupes sociaux distincts. Elle permet même d’ignorer totalement l’existence de certains d’entre nous. Prêtez-vous véritablement attention à celui qui vient réparer votre chauffage, assurer la propreté de votre bureau ou vous servir un café ? C’est à cette polarisation de la réalité sociale, qui est aussi celle de la salle de spectacle que répond la chorégraphe Alice Ripoll. Dans aCORdo, quatre danseurs originaires des favelas de Rio de Janeiro renversent les hiérarchies sociales et les rapports scène/salle bien établis. À travers un tournoiement vertigineux, ils défient les forces d’oppression et d’intimidation qui maintiennent cet ordre en place. De ce corps à corps intense naît progressivement un ordre nouveau. aCORdo est un spectacle d’une force exceptionnelle où danseur et spectateur doivent sans cesse réajuster leurs repères. À présent que les rôles ont été (é)changés, qui mène la danse ?

Au cœur de l'équilibre qui protège Rio de Janeiro du chaos se trouve l'action de la police. Le plus commun des moyens qu’elle utilise est le "contrôle", qui consiste à vérifier si une personne porte quelque chose d'illégal, par exemple. Ce "contrôle" sert aussi à intimider la population la plus pauvre. Les personnes qui fréquentent les théâtres, les plages ou les centres commerciaux sont ainsi protégées du contact avec les pauvres, qui sont intimidés par le "contrôle" et par d'autres mécanismes invisibles. Une fois intimidé ils n'occupent pas la ville et transitent seulement entre les favelas (bidonvilles). Le "contrôle" est une frontière, une action de mur.

À l'intérieur d'une pièce où des chaises sont posées contre les murs, la proposition est d'amener le public à expérimenter, en mettant littéralement la main dans leurs poches, ce que quelqu'un fait pour eux, pendant qu'ils sont assis là.
Celui qui est un maçon, celui qui va à votre maison pour réparer le poêle, celui qui fonctionne à votre université par un nettoyage externalisé compagnie, qui vous servait du café dans le foyer: il est chanteur de rap, poète, il est aussi jaloux, il se bloque dans les embouteillages, il meurt d'amour, il est danseur contemporain.
Qui vole quoi? À qui est le crime?
En danse, nous apprenons que le mouvement du corps produit de l'espace, où avant il n'y en avait pas. Nous apprenons à occuper notre propre corps, à produire espaces occupés par le corps, zones occupées par des espaces.
Ici, dans cet ACORdo nous occupons le corps, problématisant les contours entre les états d'éveil, de rêve, de pensée, d'action et d'habitation (du corps). Dans ce nuage de contours faibles, nous suggérons, par le mouvement, une nouvelle zone entre le public (espace) et l'artiste (privé) où d'autres des possibilités d'occupation des espaces et des corps émergent.
Dans une pièce fermée, l'espace restreint pour la liberté, quatre danseurs en uniforme
créent des images et des sensations face à face avec le public.
Nous avons reconquis des zones désertiques, des tours infertiles, des regards insipides.

Et le sentiment de ne pas se sentir juste en se promenant cette partie de la ville.
La danse crée des ponts mystérieux, imprévisibles et hors du mot, là réside son pouvoir et sa capacité de transformation.

À propos de Alice Ripoll

Alice Ripoll est une chorégraphe originaire de Rio de Janeiro, Brésil. Son travail mêle danse contemporaine, styles de danse urbaine brésiliens, performances et pièces pour enfants. Elle dirige actuellement deux compagnies urbaines, à savoir la compagnie de danse REC, fondée en 2009, et le groupe SUAVE depuis 2014. Ses pièces ont été jouées dans plusieurs festivals brésiliens, tels que le Panorama Festival, la Biennale SESC de Danse, et Trisca – Arts Festival for Children, mais également à l’étranger : Zurich Theater Spetakel, Noordezon Performing Arts, Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint-Denis en 2015 ; Centre National de la Danse à Paris et le Festival de la Cité en 2016 ; Norrlandsoperan (Umea) en 2017, et le Kunstenfestival de Arts en 2018.

Fondée en 2009, la Cia REC est un groupe d’artistes « du ghetto » qui élabore et réinvente l’art contemporain. Composé de la directrice Alice Ripoll et des danseurs Alan Ferreira, Leandro Coala, Tony Hewerton / Luiz L.A. et Romulo Galvão, le groupe produit sans cesse et compte à son actif trois pièces de danse contemporaine, une pièce pour enfants et une performance. La performance aCORdo (2017) fut crée pour le festival « Que Legado » et présentée au Festival de Danse Panorama (Rio de Janeiro), Casa do Povo (São Paulo) et au Kunstenfestival de Arts (Bruxelles).

Infos pratiques

Merci de réserver une place en envoyant un e-mail à reservation@festivalcite.ch

Crédits

Chorégraphe : Alice Ripoll

Danseurs : Alan Ferreira // Leandro Coala // Romulo Galvão // Tony Hewerton

Assistante : Anita Tandeta

Photos | Vidéo : Renato Mangolin

Avec le soutien du Centro Coreográfico da Cidade do Rio de Janeiro

Liens

Également de Alice Ripoll