Menu

55

Horaires

Mercredi 5 juillet, Cathédrale
21:00 - 22:00
Jeudi 6 juillet, Cathédrale
21:00 - 22:00

Radouan Mriziga (Belgique)

Danse

'55', comme les 55 minutes d'un spectacle presque architectural construit sur la déclinaison du chiffre 5 et les mesures du corps du danseur. L'artiste/géomètre arpente le plateau et trace au sol les formes issues d'un enchaînement de tâches élémentaires. Le corps/outil matérialise alors dans l'espace un motif complexe; traits, courbes et cercles qui rappellent les arabesques de l'ornement oriental comme les lignes minimales du Bauhaus. Il calcule les dimensions et les distances avec les membres de son corps qui lui servent d’outils de mesure comme autrefois. Jusqu'au XVIIIème siècle il n'existait aucun système de mesure unifié. Lorsque la Cathédrale a été construite le système métrique était encore bien loin d’être adopté !  Ces mesures faites avec le corps mettent en relation les dimensions humaines et celles imposantes de l’édifice dans lequel  le spectacle a lieu. Elles rappellent qu’aussi majestueux que puissent être les constructions architecturales, elles ont été réalisées par des corps humains dont la taille est relativement réduite. Fonctionnel et fascinant.

À propos de Radouan Mriziga

Né au Maroc en 1985, le chorégraphe et danseur Radouan Mriziga étudie la danse à Marrakech et à Tunis. Depuis le début de sa carrière, il a été guidé par Jacques Garros et Jean Mass. En 2012, il obtient son diplôme du P.A.R.T.S, la célèbre école de danse Bruxelloise de Anne Teresa De Keersmaeker et collabore rapidement à de différentes productions telles que "Half Elf Zomeravond", réalisé par Bart Meuleman à Toneelhuis. Il est aussi l'un des performeurs de la production Re: Zeituing, un projet de la Fondation P.A.R.TS et De Munt dans laquelle une nouvelle génération de danseurs professionnels revisite le répertoire de De Keersmaeker. Il danse aussi dans les performances Primitive de Claire Croizé, People in a Field de Simon Tanguy et Becoming de Younes Khoukhou.

Rapidement, Radouan se consacre sur ses propres projets et en 2013 il commence sa recherche en tant qu'artiste en résidence au Moussem Nomadic Art Centre. Là-bas, il travaille sur son premier solo 55, une performance de groupe 3600 en 2016 et en 2017, il présente la première de 7 la troisième partie de sa trilogie. Dans ce triptyque, il explore la relation entre la chorégraphie, les arts islamiques, le savoir-faire et l'architecture. Il dépeint l'humanité comme un équilibre entre l'intellect, le corps et l'esprit.  


Galerie

Crédits

Création du concept | Interprétation: Radouan MRIZIGA

Assistante: Alina BILOKON

Production: Moussem Nomadic Arts Centre

Co-production: C-Mine, WP Zimmer

En collaboration avec: Cultuurcentrum Berchem, Kunstenfestivaldesarts, Artworkingplace Pianofabriek, Stuk, O Espaço do Tempo

Remerciements: Moussem Arts Center, Youness KHOUKHOU, Christophe DUPUIS, Bart MEULEMAN et Steven DE BELDER

Liens