Menu

Corbeaux

Horaires

Mercredi 5 juillet, Place Saint Laurent
18:00 - 19:00
Jeudi 6 juillet, Les Marches - Pont Bessières
19:00 - 20:00

Bouchra Ouizguen (Maroc)

Performance, danse contemporaine

Oiseaux de bon augure

Corbeaux, c’est encore un spectacle qui m’échappe. Il n’est jamais fini. Chacune de ses représentations est exceptionnelle car elle est bâtie sur des ateliers de travail et sur la rencontre entre des communautés a priori éloignées.” Depuis le Maroc, Bouchra Ouizguen se prépare à jouer pour la première fois en Suisse la chorégraphie qui étonna Marrakech en 2014, lors de la Biennale d’Art Contemporain: sa création eut lieu sur le parvis de la gare, au plus près de la vie, honorant l’“élan brut” avec lequel la danseuse imagina son œuvre.

En tout, une vingtaine de danseuses, musiciennes et comédiennes vêtues de noir composent ces “corbeaux” assaillant le public par leurs cris et leurs rythmes. La chorégraphie se veut intime et universelle, captivante et oppressante, cherchant la confrontation également au sein même de la troupe: à la Cité, une moitié des "oiseaux" aura été choisie en Suisse par Bouchra Ouizguen, en collaboration avec le Festival de la Cité et le Belluard festival de Fribourg. “L’idée est de faire rencontrer “ma” troupe que je connais depuis dix ans avec un groupe bien plus hétéroclite en termes d’âges et d’origines. On ne recherche pas le confort, on veut vivre à chaque fois une expérience forte et différente.” 

Surtout, ne pas chercher dans la composition strictement féminine de la troupe un manifeste, politique, féministe. “Juste une sensibilité artistique en partage”, affirme la danseuse. Avec au bout du “conte” (Corbeaux s’inspire de la littérature persane du moyen-âge) une réhabilitation du fou, de la joie brute, des rituels marocains qui agitent les nuques et secouent les corps et les lient, par-delà les continents, en une transe immémoriale.

À propos de Bouchra Ouizguen

Bouchra Ouizguen est une danseuse chorégraphe marocaine née en 1980 à Ouarzazate. Elle vit et travaille à Marrakech où elle s’est engagée dans le développement d’une scène chorégraphique locale depuis 1998. Autodidacte et danseuse orientale dès l’âge de 16 ans, elle crée ses premières pièces expérimentales telles que Ana Ounta ou Mort et moi nourries par ses intérêts pour le cinéma, la littérature, la musique...

Co-fondatrice de l’association Anania en 2002, avant de fonder sa Compagnie O en 2010 ; elle collabore notamment avec Mathilde Monnier, Bernardo Montet, Boris Charmatz, Julie Nioche et Abdellah Taïa… En 2010, elle reçoit le prix de la révélation chorégraphique de la société des auteurs et compositeurs dramatiques (Sacd) et le prix du syndicat de la critique Théâtre Musique Danse  avec  le libérateur Madame Plaza, ou elle partageait la scène avec trois performeuses issues de la tradition des Aïtas. En 2011, elle crée avec le chorégraphe Alain Buffard le solo Voyage Cola dans le cadre des Sujets à Vif du Festival d’Avignon. En juin 2012, elle créée HA! Pièce pour 4 danseuses et chanteuses au Festival Montpellier Danse qu’elle reprendra en 2013 au Centre Georges Pompidou.

En février 2014, elle crée Corbeaux Pièce-sculpture pour 17 danseuses à la Biennale Art de Marrakech. En 2015, elle réunit quatre femmes ayant déjà participé à ses précédentes pièces pour créer Ottof - Les fourmis, en berbère – présenté au Festival Montpellier Danse en juin 2015. En 2017, elle créé Jerada, spectacle imaginé pour les danseurs de Carte Blanche, Compagnie nationale de danse contemporaine de Norvège.

Galerie

Crédits

Chorégraphe: Bouchra OUIZGUEN

Interprètes: Fatna IBN EL KATHYB // Fatima EL HANNA // Kabboura AIT BEN HMAD // Halima SAHMOUD // Mariam FAQUIR // Hasnae EL OUARGA // Malika SOUKRI // Zahra BENSSLAM // Khadija AMHRAR // Milouda EL MAATAOUI

Liens