Menu

Fufanu

Horaires

Vendredi 7 juillet, La Face Nord
00:00 - 01:00

Fufanu (Islande)

Rock Psychédélique

Le son qui venait du froid

Depuis que Björk a donné le ton, ses compatriotes islandais se font un devoir de fuir le banal et de chatouiller les codes. Ainsi de Fufanu, né Captain Fufanu il y a dix ans, alors strict duo techno qu’un méchant coup du destin changea en groupe: leur album tout juste achevé, il disparut dans le cambriolage du studio d’enregistrement, conduisant le chanteur Kaktus et le guitariste programmateur Guðlaugur à le rejouer sur de vrais instruments. La synthèse a suffisamment plu pour que le label londonien One Little Indian les signe, puis pour que Blur les convient en première partie de leur concert à Hyde Park.

Sur disque et sur scène, Fufanu se décline en un trio aux tronches pas commodes et aux sonorités guerrières. Enfants d’un Bowie émacié et radical, ils bricolent les câbles d’un postpunk electro marqué par Joy Division, Brian Eno et Kraftwerk. Avec Kaktus en frontman affirmé, cassant le protocole du groupe mutique planqué derrières ses claviers. Leur musique hésite entre un rock charbonneux, aux effets synthétiques rares, et de plus franches gourmandises technoïdes, assujetties aux séquenceurs et aux boîtes à rythme. Dans les deux cas, les Islandais visent l’hypnose lancinante et onirique, brouillant les chemins à peine déflorés, plongeant dans les vapeurs de paysages volcaniques.

Produit par le chanteur des YeahYeahYeahs, Sports, le second album, positionne Fufanu sur la ligne de départ des formations à suivre. Pas les plus consensuelles mais certainement les plus audacieuses. Et comme rien ne vient de rien, il n’est pas inutile de savoir que Kaktus est le fils d’Einar Örn, cofondateur des Sugarcubes, le mythique gang islandais qui installa sur la mappemonde pop un petit bout de demoiselle nommée Björk...

Galerie

Crédits

Chant: Kaktus EINARSSON

Guitare: Guðlaugur EINARSSON

Liens